Travailler avec plusieurs fichiers de données

Travailler avec plusieurs fichiers de données. Création d'un MCD. Gestion des champs indexés. Manipulation de données, Liaison des données … Là ça ne rigole plus ! On ré-utilise les connaisances ancrées des cours précédents et on rajoute une grosse couche base de donnée.

Article lu   fois.

L'auteur

Site personnel

Liens sociaux

Viadeo Twitter Facebook Share on Google+   

0. Présentation

L'objectif de ce cours est de vous familiariser avec l'utilisation des fichiers liés.


Nous allons créer une mini GPAO (Gestion de Production Assistée par Ordinateur). Vous travaillez pour un assembleur informatique, son processus de production est le suivant : Il reçoit les différentes pièces détachées (disque dur, mémoires, cartes mères.) et assemble ces différentes pièces pour en faire un modèle fini. Comme vous pouvez le percevoir, le modèle conceptuel travaillera avec 2 entités (Ensemble fini et composants). Voici une représentation du MCD :

image
WB01071_ Remarque : Je n'ai pas besoin de vous rappeler que les propriétés soulignées et en gras désignent les identifiants de l'entité, donc je ne le fais pas.


Vous allez commencer par créer un nouveau projet nommé TP4. Dans l'Assistant, vous sélectionnerez votre thème préféré, confirmerez le choix de création d'analyse et finirez le processus de l'assistant. Un nouvel assistant de Création d'analyse va apparaître. Vous pouvez ensuite valider les différentes fenêtres de l'Assistant jusqu'à arriver à l'Assistant de Création de fichier.


Restez sur Créer une nouvelle description de fichier, donnez Ensemble comme Nom et Ordinateurs assemblés comme Libellé. Pensez à « décocher » Le fichier possède un identifiant automatique puisque nous avons Refens qui sera notre identifiant. Gardez Hyper File Réseau ou Monoposte comme Type de base de données et ne laissez coché que l'option une fenêtre en mode table dans la dernière partie de l'assistant.


Maintenant la fenêtre suivante apparaît

image


C'est elle qui va vous permettre de saisir toutes les propriétés de votre entité. Remplissez-la pour qu'elle ressemble à ceci :


image


Une fois remplies, cliquez sur Ok et retournez sous l'éditeur de Windev. Enregistrez.

Attention un écran va vous demander si vous voulez créer une fenêtre ou allez sous l'éditeur, cliquez sur Allez directement dans l'éditeur de Windev pour rester dans l'analyse.


Si vous regardez bien votre éditeur d'analyse en haut vous devez découvrir une barre d'outils comme celle-ci :

image


Voyez les utilisations des différentes icônes en passant le curseur de la souris dessus.


Comme vous êtes dégourdis et intelligents je vous laisse finir de concevoir le modèle !


Voilà à quoi vous devez arriver :

image


Vous venez donc de créer le Modèle Logique de Données (MLD). Enregistrez.


Attention : N'oubliez pas que ce n'est pas parce que l'analyse est créée que les fichiers sont physiquement créés sur votre disque dur. Allez dans le code du projet « Projet / Code du projet » et inscrivez la séquence suivante dans la zone « Initialisation de TP4 » :

 
Sélectionnez
HCréationSiInexistant(Composant)
HCréationSiInexistant(Ensemble)
HCréationSiInexistant(Intègre)
HGèreIntégrité("*", "*", hCardinalité+hEnModification+hEnSuppression, Faux)

La dernière ligne indique à WinDev de ne pas se soucier de gérer l'intégrité référentielle, nous le ferons nous-même.


Maintenant que l'analyse est créée, nous allons commencer à construire notre application. Choisissez Fichier / Nouveau / Fenêtre.


Créez une fenêtre nommée départ qui sera la première fenêtre du projet. Faites en sorte qu'elle ait les caractéristiques suivantes :

I. Onglet Général :

Nom logique : départ

Description : Première fenêtre du projet

Titre : Bienvenue dans la Mini Gp


Onglet IHM :

Taille : Taille 640*480

II. Onglet Détail :

Type de fenêtre : Mère Mdi

WB01071_ Remarque : Une fenêtre mère MDI est obligatoirement la première fenêtre d'un projet WinDev. Cette fenêtre permet d'afficher toutes les fenêtres de l'application.Une fenêtre mère MDI a les caractéristiques suivantes (non modifiables) : bords modifiables, bouton d'iconisation, d'agrandissement, menu système,barre de titre, barre d'icônes, possibilité d'avoir un menu déroulant et des barres outils.Dans une fenêtre mère MDI, seuls les champs situés dans la zone "barre d'icônes" peuvent être en saisie. En dehors de cette zone, aucun champ ne peut être en saisie, aucun clic souris n'est actif.


Nous allons placer une barre d'outils dans cette fenêtre départ, pour cela cliquez sur l'objet Créer une barre d'outils image et placez le dans le bord supérieur gauche de la fenêtre. Faites un clic droit sur ce nouvel objet et allez dans Description. Nous allons placer 5 boutons dans cette barre d'outils (un pour saisir les nouveaux composants, un pour créer des ensembles, un pour imprimer la liste des composants, un pour imprimer l'ensemble et ses composants, le dernier pour quitter l'application).


Vous allez donc cliquer sur le bouton Créer puis choisissez Bouton. Le résultat obtenu devrait ressembler à ceci :

image


Cliquez sur Bouton1, puis sur le bouton Editer, dans cette fenêtre Description d'un bouton saisissez nc dans la zone Nom, supprimez le libellé par défaut, cliquez sur Catalogue. pour la zone Image.


Le catalogue apparaît, sur la gauche choisissez seulement 16*16 (nous n'aurons que des petites images), dans la zone Recherche frappez « dossier » puis appuyez sur le bouton Rechercher.


Prenez le 4ème bouton de la 4ème ligne puis validez. Dans l'onglet Aide de la fenêtre description, dans la zone Bulle d'aide inscrivez Saisie d'un nouveau composant.

Pour les boutons suivants, faites de même en suivant les instructions suivantes :

Boutons Nom Bulle d'aide Mot clé (recherche icône)
Bouton2 Créer Créer des ensembles « Créer »
Bouton3 ImprimeC Imprimer les composants « Imprimer »
Bouton4 ImprimeE Imprimer les ensembles « Imprimer »
Bouton5 Fermer Quitter l'application « Annuler »


Vous choisirez les icônes les plus en phase avec le but du bouton.

WB01071_ Remarque : Si vous avez des difficultés pour placer les boutons (chevauchement par exemple), allez dans leur onglet Détail et affectez leurs les dimensions suivantes : largeur 32, hauteur 24.


Voici un exemple de ce que devrait être la barre d'outils :

image


Nous allons créer les 4 fenêtres filles nécessaires pour faire fonctionner notre application (fenêtre filles car elles doivent s'exécuter à l'intérieur de la fenêtre mère, logique ! Non ? ). Pour le bouton Quitter, je vous laisse mettre le code correspondant, vous n'avez plus besoin de mon aide, sinon retour aux TP précédents.


Pour la première fenêtre associée au boutonimage, respectez les consignes ci dessous :


Le code d'ouverture de la fenêtre fille sera : OuvreFille(Gcompo)

III. Onglet Général de la description

Nom logique : Gcompo

Description : Gestion des composants

Titre : Gestion des composants


Onglet IHM

Largeur : 500

Hauteur : 350

Position : Relatif à la mère

IV. Onglet Détail

Type de fenêtre : Fille Mdi


Voici à quoi elle devrait ressembler :

image


Infos : Ces 3 champs sont liés avec les champs du fichier Composant (faites-les glisser depuis l'onglet à droite de l'écran). Si certains ont des difficultés : retour au TP3. Faites en sorte que RefComp ait un masque de saisie TOUT EN MAJUSCULES.


Créez 2 boutons : BAjout et BSup


Nom de la table mémoire : Table1

RefComp : type texte longueur 15

Désignation : type texte longueur 80

PrixAchat : type numérique (Titre : Prix d'Achat)

Choisir dans l'assistant Je veux remplir moi-même la table

Mettez la table en Affichage seulement (sinon la saisie ne serait pas validée)

Pour ceux qui auraient encore des difficultés : voir TP3


Maintenant analysons le comportement que devra avoir cette fenêtre à l'ouverture : Elle devra parcourir le fichier Composant et afficher les tuples dans la table mémoire s'il y en a.


Le bouton Ajouter devra :


.Inscrire la valeur des 3 champs dans le fichier correspondant en interceptant une erreur de doublonnage si l'utilisateur saisi 2 fois une référence existante,

.Il devra aussi mettre à blanc les 3 champs pour préparer une nouvelle saisie,

.Réafficher la table mémoire (supprimer le contenu existant et re-écrire avec le contenu du fichier),

.Et enfin avertir l'utilisateur que tout s'est bien passé.


Le bouton Supprimer devra :


.Supprimer physiquement la ligne pointée dans la table mémoire

.Réafficher la table mémoire

Voici les différents codes (je vous rappelle qu'ils ont déjà été étudiés à la leçon 3) :


Nous allons créer une procédure locale affichetable qui aura pour rôle de réafficher la table mémoire (supprimer le contenu existant et re-écrire avec le contenu du fichier) :

other
Sélectionnez
TableSupprimeTout(Table1)
HLitPremier(Composant,RefComp)
TANTQUE H.trouve ET PAS H.EnDehors
TableAjoute(Table1,Composant.RefComp+TAB+Composant.DésignationC+TAB+Composant.PrixAHT)
HLitSuivant(Composant,RefComp)
FIN

Cette séquence devrait vous être familière donc je ne vous la commente pas, sinon retour au cours 3.


Rappel pour faire une procédure locale cliquez sur « Procédures locales » en bas de l'écran :


image


Initialisation de Gcompo (la fenêtre) :

other
Sélectionnez
// Appel de la procédure affichetable
affichetable()


Maintenant on est sûr que dès que cette fenêtre s'ouvrira, la table mémoire sera en phase avec le contenu du fichier.

WB01071_ Remarque : Certains d'entre vous se demandent peut être pourquoi utiliser des tables mémoire pour afficher le contenu des fichiers plutôt que des tables fichiers qui semblent toutes destinées à cette utilisation. Ma réponse est simple : la table mémoire vous apportera plus de souplesse et une gestion plus fine des enregistrements et des lignes dans certains cas. Et puis qui peut le plus peut le moins ;-)))


Voici le code du bouton BAjout :

other
Sélectionnez
EcranVersFichier() // Transfère les valeurs contenues dans les champs de la fenêtre
// dans la zone de structure du fichier
HAjoute(Composant) // Passe la structure physiquement dans le fichier
RAZ(Vrai)// Efface les valeurs contenues dans les champs liés pour saisir un nouveau composant
affichetable()


Voici le code du bouton BSup :

other
Sélectionnez
HLitRecherche(Composant,RefComp,RefComp) // Recherche dans la table Composant,
// sur la rubrique RefComp, la valeur contenue dans RefComp de Table1
SI HTrouve ALORS// Si la valeur est trouvée alors
HSupprime(Composant)// On supprime physiquement la ligne dans le fichier Composant
Info("Suppression réussie")// On informe l'utilisateur de la réussite de la suppression
affichetable()
SINON// Sinon, on n'a pas trouvé ?!!
Info("Il y a un boulon dans le potage")// Bizarre, bizarre !
FIN


Enregistrez la fenêtre et testez votre projet sans oublier de définir qu'elle est la 1ère fenêtre du projet (départ), normalement les comportements doivent être cohérents. Dans le cas contraire, reprenez le support et vérifiez que vous n'avez pas oublié quelques instructions.


Nous allons maintenant faire la fenêtre la plus intéressante au niveau intellectuel, celle qui gère l'assemblage d'un ordinateur.


Créez une nouvelle fenêtre (Fichier / Nouveau / Fenêtre). Prenez une fenêtre vierge et enregistrez la sous Gensemble.


N'oubliez pas d'en faire une fenêtre fille (cf. : étapes identiques à la fenêtre Gcompo) et de mettre le code d'ouverture de cette fenêtre dans le deuxième bouton de la barre d'outils de la fenêtre départ.


Voici la fenêtre telle quelle devrait être :


23131211109876541 image

Objet N° Nom Rôle
1 RefEns Lié à Ensemble.RefEns (TOUT EN MAJUSCULES)
2 PrixVHT Lié à Ensemble.PrixVHT
3 Désignation Lié à Ensemble.Désignation
4 BPremier Bouton nous positionnant sur le premier enregistrement du fichier Ensemble
5 BPrecedent Bouton nous positionnant sur l'enregistrement précédent
6 BSuivant Bouton nous positionnant sur l'enregistrement suivant
7 BDernier Bouton nous positionnant sur le dernier enregistrement du fichier Ensemble
8 Table1 Table mémoire contenant des rubriques similaires à la structure de Composant
9 BAjout Bouton nous permettant d'ajouter un composant à l'ensemble
10 BSupprime Bouton nous permettant de supprimer un composant à l'ensemble
11 BNouveau Bouton nous permettant de créer un nouvel ensemble
12 BValide Bouton nous permettant de valider un ensemble
13 BSupp Bouton nous permettant de supprimer un ensemble


Analyse des éléments de la fenêtre Gensemble.


A l'ouverture de la fenêtre dans le code d'initialisation, nous devrons nous positionner sur le premier ensemble (s'il existe) et rechercher tous ces composants constitutifs.


Voici comment faire :


Il nous faut lire la référence de l'ensemble (RefEns), parcourir le fichier de liaison (Intègre) sur la clé RefEns, tant que l'on trouve Ensemble.RefEns=Intègre.RefEns il nous faut chercher dans la table composant la clé de liaison (Intègre.RefComp = Composant.RefComp) et récupérer Intègre.Qté. C'est clair ? Non !! Alors relisez en ayant l'analyse en tête.


Nous allons créer une fonction (en fait une procédure, WinDev ne faisant pas de différence entre fonction et procédure) qui, prenant en paramètre le code RefEns, nous rempli la table. Facile et efficace. Notez qu'une requête SQL nous aurait évité pas mal de lignes, à vous de juger.

other
Sélectionnez
PROCEDURE remplir(code)
TableSupprimeTout(Table1)
FichierVersEcran(Gensemble) // on affecte aux champs de la fenêtre les données liées
HLitRecherche(Intègre,RefEns,code) // On fait rechercher dans le fichier Intègre une valeur de RefEns égale à code
TANTQUE HTrouve ET PAS HEnDehors
HLitRecherche(Composant,RefComp,Intègre.RefComp) // A vous de trouver
TableAjoute(Table1,Composant.RefComp+TAB+Composant.DésignationC+TAB+Composant.PrixAHT+TAB+Intègre.Qté)
HLitSuivant(Intègre,RefEns)
FIN


En fait, comme vous pouvez le voir, nous venons de « jongler » avec 3 fichiers sans trop de difficultés. Regardons le code d'initialisation de la fenêtre :

other
Sélectionnez
HLitPremier(Ensemble,RefEns)
SI HNbEnr(Ensemble)>0 ALORS // si le fichier Ensemble contient au moins un enregistrement
remplir(Ensemble.RefEns)
SINON
Info("Le fichier est vide")
FIN


Voyons le code nécessaire aux boutons 4, 5, 6 et 7 (pour les icônes, faites un tour du côté des flèches en 16x16). Je vous donne le code du bouton 4, vous êtes suffisamment aguerri pour pouvoir créer le code des boutons 5, 6 et 7. Comment ça ? Réfléchissez un peu et vous y arriverez ! Non mais, il faudrait tout leur faire.


(Si vous ne savez pas. hop, au TP 3). D'ailleurs, je ne vous le donne pas, non je suis pas méchant, j'ai seulement la flemme de vous réécrire la séquence de code du dessus. Eh oui, c'est ce bout de code, analysez le et regardez à quel point il est idéal pour notre bouton 4.


Nous allons traiter le bouton 9. Ce bouton doit nous permettre de sélectionner dans le fichier Composant le composant que nous voulons insérer dans la table mémoire. Nous allons voir si WinDev peut nous générer la fenêtre qui va bien. Allez sur Fichier / Nouveau / Fenêtre. Cherchez une fenêtre nommée Vision plus et validez.


Dans l'Assistant qui arrive, décochez Avec code de rafraîchissement automatique, puis cliquez sur Suivant 2 fois, ensuite cliquez sur Composant, cliquez encore sur Suivant, vérifiez que tous les champs soient cochés, cliquez encore sur Suivant 2 fois. Prenez une taille 640*480. Puis saisissez selection comme Nom. Enfin cliquez sur Terminer.


Vous avez maintenant une fenêtre fonctionnelle dans laquelle on peut supprimer le bouton Nouveau (on peut utiliser la création de composants avec notre 1er bouton du menu). Réduisez-la pour quelle soit plus petite. Voici à quoi elle pourrait ressembler :

image


Regardons comment nous pourrions modifier le code pour qu'il nous soit utile. Allez dans le code du bouton OK. Vous pouvez voir que la fenêtre retourne vrai si on clique sur OK, faux sur Annuler. Qui dit bandeau déplacé dit structure mémoire du fichier contenant les valeurs recherchées ! Donc, nous n'aurons qu'à lancer la fenêtre et tester si elle retourne vrai.


Fermez-la et retournez sur Gensemble dans le code du bouton BAjout. Saisissez la séquence de code suivante :

other
Sélectionnez
resultat est un booléen=Faux
resultat=Ouvre(selection)
SI resultat=Vrai ALORS // la fenêtre nous a renvoyé vrai, donc le bandeau a été déplacé
TableAjouteLigne(Table1,Composant.RefComp,Composant.DésignationC,Composant.PrixAHT)
FIN


Je vous laisse méditer sur la différence entre tableajoute et tableajouteligne (n'oubliez pas d'utiliser l'aide, touche F1).


Sauvegardez et exécutez la fenêtre, normalement le clic sur le bouton BAjout lance bien la fenêtre selection qui nous retourne vrai ou faux selon le bouton cliqué.


Pour saisir la Qté, cliquez dans la colonne pour saisir le nombre souhaité. N'oubliez pas de vérifier que la Table est En saisie et d'avoir seule la rubrique Qté En saisie / actif, les autres restant en mode Affichage seulement.


Pour le bouton 10 (BSupprime), la séquence de code a déjà été étudiée lors du TP3. Pour le bouton Nouveau (BNouveau), il vous faut programmer un traitement qui efface les champs 1, 2, 3 et la table mémoire, vous savez faire, donc je passe.


Le bouton Supprime (BSupp) va nous obliger à scanner 2 tables et supprimer les références « Ensemble » recherchées. Il faut donc prendre la valeur du champ 1 (RefEns), parcourir la table Intègre sur le champ RefEns et supprimer tous ceux égaux au champ RefEns. Et ensuite le supprimer dans la table Ensemble.


Voici une séquence de code qui devrait être efficace :

other
Sélectionnez
SI OuiNon("Voulez vous vraiment supprimer cet enregistrement ?")=Oui ALORS
HLitRecherche(Intègre,RefEns,RefEns)
TANTQUE HTrouve ET PAS HEnDehors
HSupprime(Intègre)
HLitSuivant(Intègre)
FIN
HLitRecherche(Ensemble,RefEns,RefEns)
SI HTrouve ALORS 
HSupprime(Ensemble)
Info("La suppression est réussie")
HLitPremier(Ensemble,RefEns)
FIN
FIN


Vous n'avez pas besoin que je vous commente ce code, il est limpide.

La séquence du bouton Valider va être un peu plus rude, mais guère plus. En fait, lorsqu'un nouvel ensemble est créé ou modifié par l'adjonction d'un nouveau composant, il va nous falloir faire plusieurs actions différentes.


Il faut supprimer l'ensemble existant dans le fichier pour le recréer avec ses nouveaux composants, donc on commence par une phase de suppression (voir code ci-dessus) et on achève par une phase d'insertion dans le fichier.


Le code est long mais n'est pas complexe, prenez le temps de l'étudier.

other
Sélectionnez
i est un entier

HLitRecherche(Ensemble,RefEns,RefEns)
SI HTrouve ALORS // l'enregistrement existait dans le fichier, on va le supprimer
HLitRecherche(Intègre, RefEns, RefEns)
TANTQUE HTrouve ET PAS HEnDehors
HSupprime(Intègre)
HLitSuivant(Intègre)
FIN
HSupprime(Ensemble)
FIN
// Maintenant inscrivons l'ensemble dans le fichier
Ensemble.RefEns=RefEns
Ensemble.DésignationE=DésignationE
Ensemble.PrixVHT=PrixVHT
HAjoute(Ensemble)

// Remplissons le fichier Intègre
POUR i=1 A TableOccurrence(Table1) // Pour i=1 aux max de la table mémoire
Intègre.RefComp=Table1.RefComp[i] // [i] indique l'indice de la ligne
Intègre.RefEns=RefEns
Intègre.Qté=Table1.Qté[i]
HAjoute(Intègre)
FIN
Info("L'ajout c'est bien passé")


Voilà, la super fenêtre de gestion des ensembles est finie. N'oubliez pas de sauvegarder votre ouvre.

image


Le troisième bouton de la barre d'outil sert à imprimer la liste des composants, vous avez déjà étudié la procédure dans le TP 3 donc je n'y reviens pas.


Nous allons nous laisser guider par l'Assistant pour faire un état avec des données provenant des 3 tables. Allez dans Fichier / Nouveau / Etat.


Choisissez ensuite un type d'état tableau, cliquez sur Suivant.


Vérifiez que les données proviennent bien d'une requête et cliquez sur Suivant.


Faites lui comprendre que les données proviennent d'une requête que vous voulez définir maintenant, cliquez sur Suivant.


Maintenant vous devez avoir cette fenêtre à l'écran :

image


Cliquez ensuite sur Suivant. A la question « Voulez-vous des ruptures dans l'état » répondez Oui et cliquez sur Suivant.


La fenêtre suivante vous demande de sélectionner la rupture, vérifiez que Référence de l'ensemble soit bien coché, cliquez sur Suivant.


Vous devriez avoir maintenant une fenêtre qui ressemble à ceci :

image


Cliquez ensuite sur Suivant. La fenêtre suivante vous demande quels sont les champs numériques sur lesquels vous voulez effectuer un calcul, essayer de faire en sorte quelle ressemble à ceci :

image


Cliquez sur Suivant. Les choix suivants concernent les formats du papier, laissez les par défaut et cliquez sur Suivant.


Choisissez un gabarit et Suivant. Nommez cet état Iensemble (attention, le i est en minuscule), comme titre « Etat des ensembles ». Ouf ! Vous pouvez enfin cliquer sur Terminer.


Comme votre état est plus large que la feuille, passez en mode paysage. Votre état apparaît maintenant dans l'éditeur d'état. Si vous voulez faire quelques retouches, c'est maintenant.


Il ne vous reste plus qu'à activer l'état dans le bouton de la barre d'outils avec la séquence de code suivante :

other
Sélectionnez
iAperçu(i100)
iImprimeEtat(Iensemble)


Voilà, ce modeste "mini-lab" est fini. Vérifiez que tous les boutons fonctionnent, que les traitements sont cohérents. Il y aurait des améliorations possibles (concevoir un compteur qui totalise les prix HT des composants entrant dans la composition d'un ensemble.). Mais je considère que vous êtes apte à le faire vous-même.


Vous avez mérité la pause syndicale.

V. Exercice Pratique

Enoncé :


La municipalité de votre lieu de résidence désire ouvrir une bibliothèque municipale. Connaissant vos nombreuses compétences informatiques, l'adjoint au maire chargé de la culture vous demande de concevoir le logiciel chargé de la gestion des prêts de livre et des achats.


Voici quelques éléments de réflexion :


Chaque livre est référencé par un numéro ISBN qui sert d'identifiant et qui est défini de façon internationale, par exemple le livre « Redhat 8 administration et maintenance » écrit par Arnaud Brugnon aux éditions Campus Press a le numéro 2744014516.


Le directeur de la bibliothèque voudrait pouvoir saisir les références complètes du livre (la date d'achat, son prix d'achat, la quantité achetée, le fournisseur, sa classification : policier, aventure.).


Cette saisie doit lui permettre de connaître le nombre total de livre en stock, le coût du stock, le nombre et le coût par type de livre, le nombre de livre par auteur avec le titre et la quantité en stock. Si vous avez d'autres statistiques à lui proposer, elles seront les bienvenues.


Un client est référencé par un numéro aléatoire généré par la base de données. Les emprunteurs doivent pouvoir être ajoutés, modifiés, supprimés.


Les règles de gestion sont les suivantes :

  • Une personne ne peut pas emprunter plus de 3 livres de la bibliothèque. Elle peut en emprunter 3 d'un coup ou les uns après les autres ;
  • Elle doit ramener un livre 15 jours après son emprunt. Le système doit pouvoir faire un état des livres empruntés non rentrés et éditer un listing avec les noms, prénoms, adresses et N° de téléphone des emprunteurs et la liste des livres qu'ils auraient du rendre. Ainsi, le bibliothécaire pourra téléphoner à la personne pour lui demander de rendre les ouvrages.


On doit pouvoir imprimer ou visualiser :

  • La liste complète des livres ainsi que leur quantité en stock ;
  • La liste des livres en prêt ;
  • La liste des inscrits n'ayant jamais emprunté un livre.

Vous avez aimé ce tutoriel ? Alors partagez-le en cliquant sur les boutons suivants : Viadeo Twitter Facebook Share on Google+   

  

Les sources présentées sur cette page sont libres de droits et vous pouvez les utiliser à votre convenance. Par contre, la page de présentation constitue une œuvre intellectuelle protégée par les droits d'auteur. Copyright © 2008 Jean Luc Baptiste. Aucune reproduction, même partielle, ne peut être faite de ce site et de l'ensemble de son contenu : textes, documents, images, etc. sans l'autorisation expresse de l'auteur. Sinon vous encourez selon la loi jusqu'à trois ans de prison et jusqu'à 300 000 € de dommages et intérêts.